Phase de chantier

EnjeuSolutions
L'emprise du chantier est minimisée

> Restriction des emprises du chantier

Le transport des matériaux et installations est non polluant> Utilisation de véhicules et bateaux moins polluants
> Réduction au maximum du passage des engins
> Réduction du nombre de déplacements
> Augmentation du taux de remplissage des véhicules et bateaux
> Réduction des distances parcourues
> Réduction de la vitesse des engins

Les espèces et espaces remarquables présents en amont du projet sont protégés> Réaliser un inventaire écologique (pour identifier les espèces faunistiques et floristiques qui sont à protéger)
> Les zones importantes pour la biodiversité doivent être identifiées et protégées
> Respecter les périodes de nidification et reproduction des espèces
> Définition de zones d'exclusion d'ancrage

Le bruit généré en phase chantier est minimisé> Utilisation de techniques répulsives (effarouchement) en amont des travaux
> Minimiser le battage de pieux (Deloitte)
> Accroître progressivement l’intensité des opérations et donc la production de bruit pour permettre aux espèces les plus mobiles de s’éloigner à une distance suffisante
> Localisation des animaux en temps réel et arrêt des travaux jusqu'à leur éloignement
> Réglage optimal de la vitesse d’enfoncement
> Réduction du diamètre du pieu
> Utilisation d'un rideau de bulles
> Éviter les opérations bruyantes lorsque la faune est la plus active (lever du jour, coucher du soleil)
> Effectuer les travaux bruyants sur la même plage horaire pour éviter l’exposition au bruit sur une trop longue durée
> Choix d’un matériel approprié, insonorisé
> Modélisation de la signature acoustique, ainsi que de la propagation des sons (Deloitte)

Toute pollution lumineuse est évitée> Extinction des lumières et des équipements en l’absence de personnel
> Les éclairages ne doivent pas être dirigés vers le ciel, sous peine de déranger et désorienter les oiseaux et chiroptères.

Plus d'informations


Les émissions de lumière artificielle des installations d'éclairage extérieur et des éclairages intérieurs émis vers l'extérieur sont conçues de manière à prévenir, limiter et réduire les nuisances lumineuses, notamment les troubles excessifs aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes, entraînant un gaspillage énergétique ou empêchant l'observation du ciel nocturne.

Le remaniement des fonds et la mise en suspension des sédiments sont minimisés

> Adapter la technique au type de fonds
> Utilisation d'outils adaptés
> Privilégier l'utilisation d'une charrue au jetting ou à la trancheuse

De nouveaux aménagements et habitats favorables à la biodiversité sont créés

> Éco-conception des ouvrages pour stimuler l'effet récif
> Liaisons avec les zones de récifs naturels et création de trames écologiques

Le calendrier de reproduction et nidification est respectéLes périodes de reproduction et nidification sont différentes selon les espèces.

> Arrêt des travaux (ou du moins des activités les plus défavorables à la biodiversité) pendant les périodes critiques
> Faire appel à des écologues locaux pour connaître les spécificités de la biodiversité locale

Il est recommandé de choisir les périodes pour lesquelles les conditions océanographiques sont les plus favorables :
> faible hydrodynamisme conditionnant une faible portée des matériaux
> courants favorables à l’évitement des enjeux majeurs
> période d’absence ou de faible activité des espèces ou des usages sensibles

Les EEE sont systématiquement enlevées et traitées> Construction d'un programme d'actions adapté au site
> Limiter l'apport de produits extérieurs
> Surveillance régulière du site
> Utiliser une technique de gestion appropriée pour l'espèce

Aucun produit chimique/phytosanitaire n'est utilisé sur le chantier

> Les produits utilisés sur le chantier doivent être choisis selon leur nocivité
> Réduction de l’utilisation des produits d’entretien

Les déchets sont gérés de manière optimale> Limitation des déchets à la source
> Tri sélectif des déchets
> Recherche de filières de valorisation
> Utilisation des suivis de bordereau/fiches de suivi
> Couverture des bennes
> Stockage des produits dangereux sur bacs de rétention
> Aucun déversement de produit toxique dans les réseaux publics

Le personnel est entièrement sensibilisé aux enjeux biodiversité> Formations
> Nomination d'un référent environnement/biodiversité
> Affiches, signalétique, supports
> Événements de communication sur la biodiversité, journées de l'environnement
> Participation des employés aux sciences participatives