Montage juridique

Les technologies d’énergies marines renouvelables n’étant que très peu matures et nécessitant beaucoup plus d’investissements, elles restent très peu appropriés par les territoires. Les projets proviennent généralement d’appels d’offres de l’État :

Type d'EMRÉtat d'avancement
Éolien en mer poséDes appels d'offres ont commencé à être lancés pour l'éolien offshore.

Deux appels d'offres ont d'ores et déjà eu lieu :
> Un en 2011, dont les autorisations environnementales au titre de la loi sur l'Eau et les concessions du domaine maritime public ont été délivrées. Les projets devraient voir le jour en 2021 ;
> Un en 2013, pour des projets qui devraient voir le jour entre 2020 et 2023.

Deux appels d'offres sont en cours :
> Un pour Dunkerque ;
> Un autre pour Oléron, qui devrait être lancé prochainement.
Éolien en mer flottant4 fermes pilotes existent (en Méditerranée et en Bretagne) pour des projets d'éolien flottant.

Plus d'informations

Énergie hydrolienneQuelques projets pilotes existent (en Normandie et en Bretagne).

Le Ministère de l'environnement a lancé en mars 2017 un appel d’offres pour des fermes commerciales hydroliennes.

Plus d'informations

Énergie marémotriceQuelques pays seulement possèdent des usines marémotrices, dont la France, avec la centrale marémotrice de Rance en Bretagne.

Plus d'informations

Énergie houlomotriceLa technologie n'en est encore qu'au stade expérimental.

Plus d'informations